Ce qu’il faut savoir sur le loigiciel hypervision ou hyperviseur

Un hyperviseur peut être considéré comme le système d’exploitation des systèmes virtualisés. Il s’agit d’un logiciel qui partitionne, abstrait et isole le système d’exploitation et les applications du matériel informatique sous-jacent. En termes simples, un hyperviseur est une couche logicielle qui crée et exécute plusieurs machines virtuelles isolées sur un seul matériel. Avant de s’attarder sur les détails de ce qu’est un hyperviseur, il est utile de comprendre la technologie qui lui est liée : la virtualisation.

Zoom sur l’hyperviseur ou logiciel hypervision

La virtualisation est essentiellement la création d’une forme virtuelle d’une ressource. Le processus de virtualisation partitionne le matériel sous-jacent de sorte que chaque partition fonctionne comme une machine virtuelle distincte et isolée. C’est là que le loigiciel hypervision intervient dans l’équation. Les hyperviseurs prennent en charge la création et la gestion de machines virtuelles en faisant abstraction du logiciel d’un ordinateur par rapport à son matériel. Les hyperviseurs rendent la virtualisation possible en traduisant les demandes entre les ressources physiques et virtuelles.

L’hyperviseur est devenu un outil précieux pour faire fonctionner les machines virtuelles et stimuler l’innovation dans un environnement en nuage. Étant donné qu’un hyperviseur est une couche logicielle qui permet à un ordinateur hôte de prendre en charge simultanément plusieurs machines virtuelles, les hyperviseurs sont un élément clé de la technologie qui rend le cloud computing possible. Les hyperviseurs mettent les applications basées sur le cloud à la disposition des utilisateurs dans un environnement virtuel, tout en permettant au service informatique de garder le contrôle de l’infrastructure, des applications et des données sensibles d’un environnement cloud. 

Les avantages des logiciels hypervision ou hyperviseurs

Les hyperviseurs peuvent également être utilisés efficacement pour la virtualisation des postes de travail. Vous pouvez facilement héberger un bureau virtuel sur un serveur, et le bureau reproduit le bureau physique de l’utilisateur. Les employés peuvent ainsi accéder à leur poste de travail sur Internet via des périphériques clients, ce qui leur permet de travailler à distance. Les hyperviseurs offrent également des tableaux de bord graphiques intégrés.

Vous pouvez également télécharger des améliorations supplémentaires aux tableaux de bord intégrés pour une meilleure visibilité. Cette capacité vous permet de consolider et de gérer vos serveurs de manière centralisée, même s’ils utilisent des systèmes d’exploitation différents. Les hyperviseurs peuvent être utilisés pour faciliter le clonage et la réplication. La réplication basée sur un hyperviseur est plus facile et plus rentable que toute autre méthode de réplication de machines virtuelles. Les hyperviseurs permettent à plusieurs systèmes d’exploitation de résider sur le même serveur physique. Comme les machines virtuelles exécutées par l’hyperviseur sont indépendantes de la machine physique, elles sont portables.

Les équipes informatiques peuvent déplacer les charges de travail et allouer les ressources de réseau, de mémoire, de stockage et de traitement sur plusieurs serveurs en fonction des besoins, en passant d’une machine à l’autre ou d’une plate-forme à l’autre. Lorsqu’une application a besoin de plus de puissance de traitement, le logiciel de virtualisation lui permet d’accéder de manière transparente à des machines supplémentaires.  Les hyperviseurs qui exécutent plusieurs machines virtuelles sur les ressources d’une machine physique permettent également une utilisation plus efficace d’un serveur physique. Il est plus rentable et plus économe en énergie d’exécuter plusieurs machines virtuelles sur une machine physique que d’utiliser plusieurs machines physiques sous-utilisées pour la même tâche.