Ce qu’il faut savoir sur les annonces légales

Si des entrepreneurs ont toujours rêvé de posséder leurs propres boîtes et que tous les éléments essentiels sont enfin prêts pour lancer les projets, ils doivent prendre en compte toutes leurs obligations en tant qu’entrepreneurs. Les démarrages des activités entrepreneuriales nécessitent l’accomplissement de quelques formalités et démarches administratives, dont les annonces légales font partie.

Zoom sur les annonces légales

Les annonces légales ou annonces judiciaires désignent des textes que les dirigeants doivent rédiger à tous les évènements importants liés à la vie de leur société. Elles font partie des formalités obligatoires qui doivent être accomplies dans le cadre de cessation d’activité, de modifications ou de créations de société. Certains évènements ou circonstances peuvent aussi obliger la rédaction et la publication des annonces légales, comme les cessions de fonds de commerce, la continuation d’activités en dépit des pertes, etc. Par ailleurs, toutes les structures d’entreprises ne sont pas obligées de faire une rédaction ou une publication des annonces légales. Les règlements imposent uniquement le respect de cette formalité aux sociétés commerciales et civiles comme les sociétés civiles immobilières, les sociétés anonymes, les sociétés par actions simplifiées et les sociétés à responsabilité limitée. Les entreprises individuelles ne doivent pas se soumettre à cette obligation.

En général, n’importe quel journal existant n’est pas autorisé à faire la publication d’une annonce judiciaire d’une société. Selon la réglementation, les annonces légales doivent être insérées dans des Journaux d’Annonces Légales. Ces dernières sont les seuls périodiques habilités à faire une publication des déclarations officielles des sociétés. C’est la décision préfectorale qui accorde leur habilitation suivant un certain nombre de critères. Le niveau de parution doit correspondre aux conditions imposées par les services de l’administration préfectorale. Aussi, l’expérience ou l’ancienneté est un critère essentiel. Cliquez sur https://annonces-legales.lesechos.fr/ pour plus d’infos.

Pourquoi publier des annonces légales ?

Généralement, cette obligation est appliquée uniquement à une société commerciale. Si un dirigeant dirige un groupement d’intérêt économique ou une entreprise civile qui s’inscrit au registre des sociétés et du commerce, il n’est pas obligé de réaliser cette formalité. Publier des annonces légales permet à un dirigeant d’informer des tiers comme les partenaires ou les clients sur les changements considérables qui se rapportent aux activités ou à la vie de son entreprise. Ces avis prennent part aussi au respect de la transparence pour ce qui est du domaine économique. 

Dès lors, toutes les sociétés commerciales et civiles sont légalement tenues de faire une publication des annonces légales. Par contre, pour certains évènements ou circonstances ayant rapport à la vie des sociétés commerciales, les dirigeants doivent rédiger et publier des avis dans des journaux habilités. Pour annoncer la dissolution ou la liquidation d’une entreprise, pour effectuer une procédure collective, pour immatriculer ou créer un établissement, pour modifier les statuts d’une entreprise comme changer un gérant, transférer le siège social ou modifier l’objet social, il est obligatoire de rédiger et de publier une annonce légale. Cela permet aux dirigeants d’informer le public sur les changements opérés. Pourtant, ils ont besoin de suivre des conseils pour savoir comment rédiger et publier une annonce légale.