Remise commerciale : pourquoi le faire et comment la calculer ?

La remise commerciale fait partie des stratégies qu’un vendeur ou une entreprise utilise pour attirer plus de clients ou encore pour écarter les concurrents. Elle consiste à réduire le prix d’un produit lors d’une offre promotionnelle. C’est ce qui la différencie du rabais et de l’escompte.

Pourquoi faire une remise commerciale ?

A priori, comme susmentionné, c’est une pratique commerciale visant à attirer un grand nombre de clients par le biais d’une offre promotionnelle. Elle est surtout utilisée lorsqu’il y a de nombreux concurrents sur la vente d’un produit.

Certains vendeurs l’utilisent également pour récompenser un client qui a fait un gros achat dans leur magasin. Mais à vrai dire, ce n’est pas qu’un simple geste commercial, le principal objectif est de fidéliser le client et de le persuader à raconter sa belle expérience à ses voisins et ses proches. Pour cela, le vendeur réduit le montant que le client doit payer. Il y a aussi ceux qui proposent l’offre « 2 achetés = 1 offert », et ça marche à tous les coups.   

Mise à part cela, la remise commerciale est souvent pratiquée lors d’un déstockage. En effet, c’est le meilleur moyen qu’une entreprise trouve pour se débarrasser rapidement des produits non vendus ou en stock depuis trop longtemps dans leur entrepôt et qu’elle ne pourra plus vendre à un prix normal. Dans ce cas, l’entreprise en question fait des réductions allant jusqu’à 50% sur le coût de ces produits.

Et enfin, la remise commerciale est utilisée pour dédommager un client suite à un produit défectueux qu’il a acheté. Pour cela, le commerçant lui offre gratuitement un produit neuf et en bon état ainsi qu’une remise sur son prochain achat. C’est pour inviter l’acheteur à garder une bonne image de l’entreprise malgré cet incident.

Comment calculer la remise commerciale ?

La remise commerciale se présente soit sous forme de valeur brute, soit en pourcentage. Il est bon à savoir que l’entreprise doit calculer la marge brute et le taux marge avant de se lancer à la remise pour que l’opération soit rentable. Toutefois, il faut mettre en tête que la gestion de cette marge nécessite un savoir-faire pour ne pas induire la société à la perte.

Remise commerciale en valeur :

Il suffit d’afficher un montant, comme « remise de 50 € ». Il est tout de même utile de connaître le taux de la remise. Pour cela, voici la formule à suivre : (Montant de la remise x 100) / Prix vente initial

Exemple : le vendeur fait une remise de 50 € sur une veste ayant comme prix initial 150 €. Le prix final remisé est de 100 €. Le taux de la remise est donc de 33.33% (50 x 100 /150).

Remise commerciale en pourcentage :

Pour ce cas, il faut juste afficher par exemple « remise de 20% ». Pour connaître le prix final remisé ou prix achat, c’est cette formule qu’il faut suivre : Prix vente initial x (1 – Taux remise en % ÷ 100)

Exemple : le vendeur fait une remise de 20% sur un manteau vendu à 150 €. Le prix final remisé est de 120 €, issu de ce calcul : (150 x (1 – 20 / 100)).

En résumé, la remise commerciale est très efficace pour accroître la vente, pour fidéliser des clients et pour préserver la bonne réputation de l’entreprise aux yeux des clients.