Rupture conventionnelle, comment procéder ?

Vous avez décidé de procéder à une rupture conventionnelle votre contrat de travail, mais vous ne savez pas par quelle étape faut-il passer ? Vous avez également peur que votre employeur refuse votre requête et que vous soyez obligé de payer votre préavis. Découvrez dans ce qui va suivre ce que vous devez faire pour demander une rupture conventionnelle.

S’entretenir directement à ses supérieurs hiérarchiques

En tant que salarié, il est tout à fait de votre droit de demander une rupture conventionnelle sous prétexte que vous souhaitez quitter l’entreprise. Pour ce faire, vous n’avez pas à suivre de grosses formalités. Vous pouvez vous adresser à vos supérieurs quand vous le jugez nécessaire. Plusieurs moyens s’offrent à vous dans ce cas-là. Vous pouvez frapper directement à la porte de vos supérieurs hiérarchiques pour les informer de votre décision. Pour pouvoir également envoyer une lettre ou un courriel à vos supérieurs. Quelle que soit la procédure de rupture conventionnelle que vous suivez, elle reste simplifiée et vous permet de tourner la page rapidement et découvrir de nouveaux horizons. À la suite d’un entretien avec vos supérieurs, ils comprendront votre position et chercheront le moyen le plus rapide pour vous libérer de votre fonction. En effet, ils doivent trouver un remplaçant, car ne peuvent pas laisser le poste vacant.

Informer ses supérieurs de sa décision

Il peut aussi être intéressant d’informer directement vos supérieurs hiérarchiques de votre décision de quitter la société. Dans le cas où ils ont déjà une idée de la personne qui est en mesure de vous remplacer, il se peut qu’ils décident de vous libérer dans les deux ou trois jours qui suivent l’annonce de votre décision. Cette procédure est simpliste mais dites-vous que derrière, vos supérieurs formalisent votre départ. Votre compte sera soldé et le reste de vos congés vous seront également réglés. Vous pouvez alors être tranquille en quittant la société car vous le faire en toute régularité. Vous pourrez alors revenir y travailler plus tard étant donné que votre antécédent avec l’entreprise n’annonce que de bonnes choses.

Avez-vous besoin d’une assistance ?

Il faut préciser que les entreprises diffèrent au niveau de leur fonctionnement. Si certaines acceptent facilement une demande de rupture conventionnelle, ce n’est pas le cas avec d’autres. Vous devez alors vous faire assister si vous rencontrez un quelconque souci. Vous pouvez demander une assistance à l’un de vos collègues de travail ou au délégué du personnel. L’objectif d’une telle solution est de faire en sorte que votre demande soit approuvée. Vous n’aurez aucun mal à obtenir une assistance car tous les membres du personnel vous comprennent.

Certes, la décision de la demande d’une rupture conventionnelle est de vous mais l’entreprise peut revenir sur sa décision. Vous êtes également autorisé à vous rétracter car il se peut que vous regrettiez votre décision. Vous avez 15 jours pour prendre une décision définitive. Si vous changez d’avis, vous pouvez vous manifester durant cette période. Passé ce délai, chaque partie devra tenir son engagement et la rupture conventionnelle prend effet.